Naruto-Legend of Shinobi

Bienvenu sur Naruto~ Legend of Shinobi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons un Hokage, ainsi que des ninja pour tout les villages
Nous recherchons Juugo et Suigetsu!!!


Partagez | 
 

 Jiõ Fleed [Terminer]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jio Fleed
~¤Non Validé¤~¤ NEW¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Jiõ Fleed [Terminer]   Lun 5 Juil - 16:10

Nom : Fleed
Prénom : Jio
Sexe : Masculin
Age : 18 ans
Affinité primaire : Doton
Affinité désiré : Katon
Spoiler:
 
Description physique : "Jio c'est moi. On viens juste de m'appendre que je devais me présenter afin de satisfaire votre curiosité malsaine. Alors soit. Je me lance et je vais dire qui je suis. Physiquement parlant. Tout d'abord, je vais commencer par la tête. Ou plutôt les cheveux. Oui, car mes cheveux sont de loin les plus bizarres. En effet, la première moitié est Noir. Aussi Noir que la nuit, aussi impénétrable que cette dernière. La seconde moitié, elle, à de ton Blanc-Gris. On dirai de la Neige qui se serai posées sur des graviers gelés. Vous en conviendrez donc, j'ai des cheveux qui sorte de l'ordinaire. Passons maintenant aux yeux. Mes yeux, tout comme mes cheveux, sont bizarres. Tout comme mes cheveux, ils ont chacun leurs propres couleurs. L'un deux est Rouge. Rouge Sang. Couleurs plus qu'approprier car Kotaro est assez sanguinaire, mais ce côté là, on en reviendra plus tard. L'autre Œil, est d'une couleurs plutôt Vert-Gris. Couleurs Spécial me direz vous. Mais, je vous répondrai que j'ai vu des yeux pire que les miens.
Pour finir le visage, je parlais de ce dernier dans son ensemble. En effet, aucun autre trait de ce visage fin et délicat ne vos le détour. Un nez fin et une bouche aussi fine que celle d'un garçon le permet. Enfin, pour terminé sur cette jolie frimousse, je parlerais de mon teint assez pâle, Car j'ai le teint pâle. Presque Blanc.

Parlons maintenant de ma tenu vestimentaire. Commençons par le haut. A la base du cou, je possède une écharpe couleur Rouge-Bordeaux qui me suis depuis que je suis petit. Elle n'était pas rouge au début. Non, d'ailleurs je ne me souvient même plus de sa couleur initial. Tout ce que je sais, en revanche, c'est quel est devenu rouge au fil de mes aventures. Légèrement Sanglante, cela va sans dire. Mais passons. Revenons à ma tenue vestimentaire. Je vous parlerai donc de mes autres habits. En effet, ils ont été fait spécialement pour moi. Ils sont comme le reste de mon physique. Ils sont spéciaux. Spéciaux par la couleur. En effet, comme cheveux, ils ont la moitiés noir et l'autre moitiés blanche. Et ce, même au niveau de mon pantalon. Enfin, et ce pour terminé ma description physique, je parlerai de mes chaussures. Elles sont aussi assortie que mes yeux le sont à mes fringues. Oui. L'un d'elle est blanche, l'autre est noir. Drôle de bonhomme, hein ?!

"Mais tout cela me permet d'avoir un Style Unique""

Description Moral : " Jio, c'est encore moi Very Happy. Maintenant, à ce qu'il parait, on veux tout savoir sur moi, sur mon moral et sur mes tendances psychologiques. Alors soit. On va pouvoir commencer. Tout d'abord, il vous faut savoir que je suis un très grand menteur. Je ment tout le temps. Dès que je peux ne pas dire la vérité, je le fait. Pourquoi ? Tout simplement parce que la vérité est ennuyante et que le mensonge est bien plus attirant et sympathique. Mais le mensonge est également plus simple à dire. Plus simple à vivre. Et moi, j'aime ce qui est simple. La simplicité est mon moteur. Ou plutôt l'argent l'est. Je suis une personne d'assez pécuniaire. J'aime l'argent car c'est la seul chose qui risque de ne jamais me faire défaut. C'est la seul chose qui ne m'abandonnera jamais. D'ailleurs, c'est pour ça que je n'aime pas être aux contacts des autres humains. Les autres, je ne leurs fait plus confiances. Ils m'ont trahis, laissés seul. Pour eux, je ne suis qu'une bête de foire avec des traits bien particulier. Et ça, je ne le supporte pas. Bien entendu, il y a des exceptions. J'ai réussi a me faire quelques amis, mais ils n'étaient pas le reflet de la population humaine que je pouvais rencontrer partout où mes yeux se posais. D'ailleurs, ceux qui ne m'aimait pas, je leur faisait regretter. Cependant, malgré mon caractère Spécial et difficile à cerné, le fait que je soit un menteur invétéré et mon insociabilité chronique, on peut dire que je suis normal.

Ah, j'allais oublier. Je veux conquérir le Monde...."

Histoire : " Qui suis-je ? Pourquoi suis-je né ? Quel sont mes raisons de vivre ? Pourquoi suis-je sur Terre...? Tel sont les questions auxquels je pense tout le temps. Mais, avant de parler du Présent, il faut parler du Passé... de mon Passé."

¤ Création ¤
"La nuit venait de tomber sur le Village Caché de la Brume. Les portes du Village venaient d'être fermées pour la nuit et les Ninjas commençaient leurs rondes. Soudain, sortant de la l'ombre de la Lune, un homme se mît a franchir la porte de Kiri, en sautant par dessus. En atterrissant, il tua, sans bruit et sur le coup, un Chuunin du Village Cache du Brouillard, en lui brisant la nuque. Ayant tué ce ninja, il cacha son corps afin que personne ne le retrouve puis continua sa route vers sa cible. L'homme n'était pas un assassin. Non, c'était un homme qui avait des compte à réglé. Qui avait une vengeance à accomplir. En effet, dans ce Village vivait une famille qui lui avait tout pris. C'était maintenant à son tour de le prendre quelque chose...

Le Ninja, habiller en Noir, courait partout dans le Village. C'était la première fois qu'il venait à Kiri et il ne savait pas où se trouvait la maison de sa cible. Continuant à courir partout, il réussi finalement à trouver la maison qu'il cherchait. La maison des Maitres-Loups. C'était cette famille, ce Clan, qui lui avait tout pris quelques années auparavant. Il approcha de la maison qu'il avait pour cible avec énormément de précaution .C'est alors que, en approchant cette maison, l'homme venu accomplir sa vengeance se rendit compte que les alentours de la maison étaient surveiller. Pas par des hommes. Non. Elle était surveillé par des loups. Mais, nullement impressionnée par cette garde, l'homme avança. Jusqu'à se retrouver au devant de la maison. Arriver au pied de cette maison, il regarda vers le balcon. Sur ce dernier, se tenait une jeune femme. Elle c'était accoudée au rebord du balcon afin de regardé la Lune. C'est alors que l'homme en noir commença l'ascension de la façade de la maison. Il voulait se rendre au sommet de cette maison, il voulait voir cette jeune femme, il voulait cette jeune femme. Alors qu'il se disait les raisons pour lesquels il montait se mur, la jeune femme se mit à rentrée dans sa chambre. Malheureusement pour elle, elle n'avait pas vu l'homme qui montait le long de sa façade.

Il finit alors son ascension, se retrouvant sur le balcon. Il ouvrit alors la porte fenêtre menant dans la chambre de sa victime et pénétra dans celle-ci. Il se glissa alors dans les draps de la jeune femme. Le lit était froid et la présence de la femme créait une chaleur attirante. L'homme se colla alors à l'endormie. Puis, doucement, tel un homme amoureux, il réveilla la femme par de petite caresse et de petit bisous. Puis,lorsque celle-ci ouvrit enfin les yeux, il plaqua sa main sur sa bouche afin qu'elle ne cris pas. A demi-endormie, elle ne compris pas tout de suite ce qui se passait. Mais, au premier coup de poing, elle se mit à saisir l'horreur de la situation. Elle était seul face à ce danger qui, à chaque coup, pouvait la tuer. Il violenta alors la jeune femme pendant un long moment. Puis, las de répété les même coups, il commença à attacher et à bâillonner la jeune femme. Il se déshabilla alors et, prit d'une pulsion cruelle et sadique, viola la belle demoiselle dans sa propre chambre. L'homme, une fois ces méfaits accomplis, repartie chez lui laissant le jeune femme ainsi. Elle était nue,en sueur et en sang sur son matelas emplie de sueur et d'un liquide blanc, visqueux et gluant... Recroquevillée sur elle même mais toujours attachée, elle resta dans cette position jusqu'au petit matin. Ce fut à ce moment là que le Père de la Jeune femme entra dans la chambre et la découvrit nue, recroquevillée et attachée. Il ne compris pas de suite pourquoi sa fille était ainsi, mais il s'en aperçut vite. Elle avait été victime d'une vengeance. Mais, pourtant, elle n'avait rien fait. C'est alors que la violer ouvrit enfin les yeux. Elle avait les yeux rouges. Les yeux d'une femme qui avait pleuré toute la nuit. D'une femme qui n'avait pas compris ce qui lui était arrivé. D'une femme qui se demandais pourquoi elle avait subit ses violence et ce viole alors qu'elle n'avait jamais rien fait à quiconque. "

"Ce fut dans ces tristes conditions que je fut conçus. Fruit de la Haine, de la Violence et d'un Viol..."

¤ Grandir ¤
"Grandir... Grandir, fut le plus compliqué. Même si, avant de grandir, il faut naître. Mais, ce ne fut pas ma naissance le plus dur. Non. Elle se passa normalement. Ou Presque. En effet, autour de ma mère ce jour là, il n'y avait que son père et la sage-femme, venu spécialement de l'hôpital pour aider ma mère à m'avoir à la maison. Son Père, était venu là afin de l'aider Psychologiquement car elle n'a jamais voulu m'abandonner. Elle a toujours voulu me garder, malgré le fait que je ne soit pas le résultat d'une liaison amoureuse fructueuse. Elle ne voulait pas détruire de vie et surtout pas celle d'une enfant.
Après quelques heures de travail, je naquis, dans un flot de sang, de sueur et de placenta. Comme tout les bébés, je n'était pas bien grand et je n'avais aucun cheveux sur la tête. La Seul chose qui me distinguais des autres enfants, c'était la couleur de mes yeux. Chaque œil avait une couleur bien à lui. Contrairement à la plus part des autres enfants, je n'est pas pleuré lorsque mes poumons accueillir pour la première fois de l'air en leur sein. Une fois que l'air est enfin envahis mes poumons, je fut présenté à ma mère. Cette dernière fut tellement heureuse de m'avoir, qu'elle me rejeta. Elle ne voulais plus me voir.

" Mettre au monde et Éduquer un enfant sont deux chose différente" avait-elle dit à son père " Dans le premier cas, il ne faut pas de l'amour, il faut de la compassion. Il faut juste éprouvé ce sentiment et ensuite accouché. Une fois le lien charnelle rompu, une fois l'enfant en dehors du ventre de sa mère, cette dernière peut ne pas aimer son enfant. Et de l'amour, il en faut énormément pour élever et éduquer un enfant comme il se doit..."

C'est ainsi que celle qui m'avait porté dans près de neuf mois mit fin à ce contact qui nous unissait. Je fut alors confier à un service spécialisé dans les enfants sans famille. Et ce fut dans ce service que je du grandir. Jusqu'à l'age de 8 ans, tout ce passait bien. Je jouait avec les autres enfants et personne n'avait peur de moi. Part contre, lorsqu'enfin j'eus attend l'age de sortir dans les rues de Kiri afin de jouer avec les autres garçons, je me retrouvais seul. J'étais vraiment seul. Personne pour me demander si je voulais jouer avec lui. La seul fois où les autres m'adressaient la parole, c'était lorsque j'étais au sol, à terre, et qu'ils me frappaient. Ils ne m'aimaient pas et me le faisait sentir. Personne ne me tendit la main. Pas même lorsque j'étais à terre. Ils avaient tous peur de mon apparence. Je ne comprenait pas pourquoi les autres garçons de Kiri me frappait de jour en jour et de plus en plus fort. Mais, un jour, j'eus un déclic. Ils avaient peur de moi non pas pour mon apparence singulière mais pour la puissance que je pourrais développer . En effet, ils ne voulaient pas que je soit meilleurs qu'eux à l'Académie. Et, j'étais bien décider à leurs montré que je le jeune garçon battu dehors n'allait plus ce laissé faire. C'est alors qu'après ce jour, je me suis mit à me retranché dans ma chambre à étudier certaines techniques de combat. Le livre appelais ces techniques du Taijutsu. Pour moi, ces techniques étaient le seul moyen de resté en vie.

Quelques jours plus tard, les garçons de Kiri m'avaient invités à jouer avec eux. Heureux, j'avais accepté de me joindre à eux. J'espérais, secrètement, qu'ils m'aient enfin accepté parmi eux. Cependant, le jeu consistait à me traquer dans le ville et à me tabasser. Bien entendu, je dû jouer contre gré, car que j'accepte ou non, le résultat aurai été le même. Je me suis alors caché. Puis, mentalement, je me suis remémoré le livre. Je revoyais les mouvements à l'intérieur de ma tête. Soudain, le fut découvert. Tous les garçons se précipitèrent alors. Tous voulaient me frappé au moins une fois. Cependant, ce jour là tous ne c'est pas passé exactement passé comme il l'avait prévu. En effet, je réussissais à chaque fois à esquivé leurs coup. Je ne pouvais pas les attaquer mais je pouvais les empêcher de me mettre des coups. Ce qui était une première. Je pus rentré "chez moi", en un seul morceau et sans la moindre traces de coup et d'égratignure. Le reste du mois se passa alors sans incident.

Un mois passa alors. Aucune attaque envers moi n'eut lieux. Jour après jour, je m'entrainais afin de devenir plus fort et de ne plus subir de coup de la part de quiconque. C'est alors que, après l'une de mes séance d'entrainement secrète, un homme vint me voir dans ma chambre. Il portais un masque sur le visage. Il me donna un parchemin et s'en alla. Intrigué, j'ouvris ce parchemin. C'était une lettre de l'Académie. J'étais accepté et je devais me présenté à la rentrée prochaine. Et justement la rentré, c'était le lendemain."

" C'est ainsi que je grandit. Entre coups de poings et coups de pieds "


¤ Genin & Désertion ¤
" L'Académie. J'étais enfin arrivé en son sein. Les cours n'avaient commencer que depuis quelques jours que déjà je sentais que j'étais près à aller encore plus loin. Je sentais que ma place n'était pas sur les bancs de l'académie. Mais, avant d'aller plus loin dans le vaste monde, je devais passer mon Examen Genin. Et ce ne serai pas facile. En effet, il fallait, en plus de savoir se battre à main nue, utilisé la source de Vie du corps. Le Chakra. Je n'avait jamais fait de tel chose avec ce flux vital. Je ne m'en était jamais servie au par avant. Je ne savais même pas comment il fonctionnait ni à quoi il ressemblait. Et je voulais le savoir. A la fin du cours, je suis donc aller voir notre Sensei. Bien que presser de partir revoir sa petite famille, l'homme voulu bien répondre à ma question. Il m'avait expliquer alors le Chakra était un réseau de flux constitué différemment chez chaque personne mais dont les principaux points était similaire chez tous les individus. Il m'avait ensuite expliquer que la disposition des différents canaux permettais d'avoir une couleur de chakra spécifique chez chaque individu. C'est alors que, après m'avoir expliqué ceci, il s'était mit à sortir deux chose de son sac. La première était une feuille de papier et la seconde était une sorte bille de Cristal. Il m'avait alors demander de prendre la feuille de papier et d'y faire circuler mon Chakra. Intrigué par cette feuille, je l'avais saisi et j'avais obéi. Un phénomène pour le moins spécial s'était produit sous mes yeux. La feuille de papier, après avoir commencer à se désintégrer avec bruler. Mon Sensei, ébahi par ce phénomène, m'avait ensuite expliqué que je possédais une affinité Rare. Celle du Yoton ou, plus simplement, l'Affinité de la Lave. Du Magma. Encouragé dans nos découverte sur mon corps et ses spécificités, j'avais saisis, avec l'autorisation de mon Sensei, la bille de Cristal. Il m'avait alors expliquer qu'il fallait que je face la même chose qu'avec la feuille de papier afin de pouvoir découvrir la couleur de mon Chakra. Bien sur, je m'étais exécuter sur le champs. Faisant circuler mon Chakra dans la bille, une lueur blanche, presque argenté, était apparut dans la bille. Je savais maintenant tous ce dont j'avais besoin de savoir. Après avoir remercier mon professeur, je m'était rendu dans ma chambre afin de m'exercer.

Quelques mois plus tard, lors de l'examen Genin, je m'était présenter avec le sourire. Après avoir piocher mes questions, j'y répondit avec une grande facilité. C'est alors que l'examen pratique arriva. Il se découpais en deux étape. Premièrement, les participants devaient réaliser une métamorphose puis un clonage. Ensuite, les participants devaient se battre en un contre un. J'avais donc réaliser mes deux jutsus de base et j'attendais que les autres est fini. Lorsque ce fut fait, les combats débutèrent. J'avais, en adversaire, l'un des garçons qui m'avait harceler durant ces dernières années. J'avais donc la possibilité de me venger. Un sentiment de puissant m'avait alors envahis. Je savais que j'étais plus fort que lui. Lorsque la cloche de combat sonna, je m'était précipiter vers ce garçon avec un rage et une haine nouvelle. Je voulais le vaincre, quitte à le tuer. Le Jeune homme, blond, enchainais les coups, sans me toucher. J'esquivais ses coups tel un Loup échappant un piège des chasseur. Soudain, je vit une ouverture dans sa garde. Aussi rapidement que possible, je me mit à la frappé. Et, au moment de conclure le match, je me mit à crier: "Les Crocs du Loup"
Tout ceux qui était présent était stupéfait de cette attaque. Elle avait mit à terre l'un des meilleurs Académicien de Kiri. En effet, le blondinet gisait à terre. Inconscient. Tous c'était arrêter de combattre afin d'assister à cette exploit. Après ça, je dut quitter l'Arène de Kiri afin que je ne tue personne d'autre. Ils ne voulaient pas d'un autre "Démon" à Kiri. Une fois en dehors de l'Arène, je fut reçut par le MizuKage lui même. Il me remit alors mon bandeau frontal et me félicita pour avoir vaincu un adversaire si fort. Après avoir remercier le MizuKage, je parti dans ma chambre afin de me reposé de cette rude journée. J'avais tuer un garçon et cela ne me faisait rien...

La nuit tomba alors sur Kiri. J'étais accoudé à mon balcon, regardant la lune. J'avais l'impression que je lui devait quelque chose. Soudain, je ressenti un présence derrière moi. Mais, je n'eut pas le temps de me retournée que déjà les ténèbres s'emparèrent de moi. A mon réveil, j'étais au milieu d'un désert sans fin, sans gourde, sans bandeau frontal. J'étais un inconnu dans le désert...
"Je suis donc maintenant un Ninja sans Village. Y a t il un village au bout de ce désert ? "

Revenir en haut Aller en bas
Mahudo May Haydo
~¤Chef des A.N.B.U de Kiri~¤~Modérateur¤~
~¤Chef des A.N.B.U de Kiri~¤~Modérateur¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 561
Age : 26
Localisation : partout, nul part
Emploi/loisirs : tuer...faire soufrir...masacrer...quel plaisir
Affinité : suiton, fuuton, Hyôton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Jiõ Fleed [Terminer]   Lun 5 Juil - 16:52

bienvenue et bon rp

ta préz est en règle, j'ai quelques remarques :

_ le niveau est moyen, mais pas assez pour avoir une affinité tel que le Yoton ( Katon + doton, donc trois affinités) ( je ne parle pas du nombre des lignes mais du style ^^' ), sauf si tu fourni un bon niveau au test rp.
_ y en a pas mal de fautes de conjugaison, et quelques p'tites fautes d'ortho.
_ si tu pouvais éviter de mettre des points tout le temps, et éviter les répétitions, ce serait mieux.
_ En tout cas y en a de l'imagination, mais quel village souhaite tu intégrer, sinon déserteur ?? je te conseille de prendre un village comme Iwa ou Konoha, qui sont assez vides ces temps ci.

si tu préfère être déserteur, voici ton TEST RP :

-Raconte comment tu mène ta vie de déserteur, de hors la loi, d'un criminel, tes sentiments et réaction envers cette nouvelle vie, et comment as-tu développé tes dons héréditaires en harmonie avec le temps. quels sont tes sentiments envers ton village natale.

si tu préfère rejoindre un village voici ton TEST RP :

_ Raconte comment tu as été recueilli par ce nouveau village, et comment tu y es devenu un ninje haut gradé. quel est la réaction des villageois en apprenant ton crime, surtout que tes pouvoir héréditaires représentent une menace pour le village, plongé dans tout ça, quels seront tes sentiments, que représente pour toi ton village adoptif. quels sont tes sentiments envers ton village natale.

apres on verra si tu peut avoir le Yoton Wink

_________________
Je tue avec sang-froid toute personne qui s'oppose à moi !

nindô : vengence...je vengerai mon clan même au pris de ma vie !


Dernière édition par Mahudo May Haydo le Lun 5 Juil - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mizumaru Sagane
~¤Rokudaïme Mizukage~¤~Fondateur~¤~Nouvel Héritié du Clan Sagane~¤~
~¤Rokudaïme Mizukage~¤~Fondateur~¤~Nouvel Héritié du Clan Sagane~¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3865
Age : 27
Localisation : A Kiri
Emploi/loisirs : Gouverner mon pays et mon village
Affinité : Suitin, Fuuton, Hyôton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Jiõ Fleed [Terminer]   Ven 30 Juil - 18:38

Des nouvelles ?

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Renji Itawa
~¤Nuke-nin de Rang S~¤~Assassin nommé Jintawa~¤~Admin¤~

~¤Nuke-nin de Rang S~¤~Assassin nommé Jintawa~¤~Admin¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1084
Emploi/loisirs : Lycéen
Affinité : Kinton, Raiton, Katon
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Jiõ Fleed [Terminer]   Sam 7 Aoû - 18:43

Je crois pas...

Mahudo a du le décourager x)

_________________
Ne sous-estimez ni la puissance de mes lames.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jiõ Fleed [Terminer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jiõ Fleed [Terminer]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» Nam Mok Li(terminer)
» [Aide pokédex] TERMINER ! 719/719
» Imne le Démon Lumineux [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-Legend of Shinobi :: Organisation du forum :: Présentation des personnages :: Présentations en cours-
Sauter vers: