Naruto-Legend of Shinobi

Bienvenu sur Naruto~ Legend of Shinobi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons un Hokage, ainsi que des ninja pour tout les villages
Nous recherchons Juugo et Suigetsu!!!


Partagez | 
 

 Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sanosuké Sagara
~¤Epéiste de Kiri¤~
~¤Epéiste de Kiri¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]   Dim 20 Déc - 20:50

Un vieux poivrot qui puait... Rien de mieux pour glaner quelques informations, vous ne trouvez pas? Un peu d'argent perdu dans un peu d'alcool, et des informations qui pleuvent. Un vrai boulet, ce poivrot. Enfin, nous n'étions pas alliés, nous n'avons aucune raison de ne pas user de tous les moyens pour parvenir a nos fins. Aussi, maintenant, c'était quitte ou double. Selon l'ivrogne, le rouleau se trouverait au niveau de l'Académie Ninja... Le Tsuchikage contait réellement le garder ici, en "sécurité"? Forcément, avec un système de filtrage d'information pareil... Ainsi, après avoir payé une nouvelle fois l'information, nous nous dirigeâmes vers l'Académie en question... Nous devrions trouver notre bonheur là-bas...

Ainsi, nous marchions tranquillement sous le couvert de fausses identités iwanienne. Les rues sinueuses du Pays de la Roche semblaient formé un enchevêtrement complexe... Franchement, ça me cassait le cul plus qu'autre chose... Sérieusement, pourquoi chercher a faire si compliqué? C'est à croire que les Iwaniens étaient des architectes avant d'être un village Shinobis! M'enfin... Mon Zanbatô tenait, invisible, droit, dans mon dos. Je le tenais discrètement avec deux mains dans le dos. Nous trouvions enfin l'édifice concerné. Yosutura et moi entrions dans le bâtiment, puis les recherches commencèrent, nous devions trouver le plan de l'architecture d'iwa Gakure no Sato.

Comment faire pour trouver un rouleau dans un tel bâtiment? Si les gouts des habitants d'Iwa était bizarre, je devais avouer... Leur construction n'avait rien a envier a celle de Kiri! Grande et visiblement solide, je ne voyais rien a rajouter à ce bâtiment. De longs couloirs en pierres taillé magnifiquement bien, d'une main experte, a n'en pas douter. De curieuses inscriptions surement abstraites se dressait sur tout le long de chaque mur. La décoration semblait parfaitement symétrique des deux côtés. Soudainement, un ninja, visiblement d'Iwa, arriva devant nous... Il prit un air autoritaire et clama d'une voix lourde:

"Que venez-vous faire là, vous deux! Vous ne savez pas que les cours sont réservez aux étudiants?"

Je jetai un regard à Yosutura, discrètement, pour lui dire "On le trucide pas, je vas le faire tourner entre mes doigts... Je m'en sortirais sans ton aide cette fois..." Ensuite, je pris un air insouciant (j'avais malheureusement une tête ressemblant à mon âge, c'est à dire une tête d'un homme de 19 années, ce qui st bien trop vieux pour un étudiant à l'Académie Ninja...), et répondis d'une voix gentille mais forcée:

"Mon ami et moi-même comptions nous entrainez avant demain, où nous allons partir en mission. Nous voulions parfaire nos attaques en duo... Pouvons-nous allez, malgré tout, à une salle d'entrainement en extérieur? On m'avais dit que c'était possible aujourd'hui..."

L'adulte responsable de l'Académie les jaugea du regard d'un air supérieur (qui en soi était extrêmement désagréable, surtout venant d'un ninja de ce rang face aux deux plus grands Épéistes de Kiri...), avant de conclure:

"Bon, suivez-moi, mais pas de bruit... Les élèves ont cours. Le cours de Taijutsu aura lieu de quatre heures pour la prochaine fois, aussi vous partirez d'ici trois heures et demi, après avoir remis tout en place... Me suis-je bien fait comprendre?"


Je hochai la tête avec un visage sérieux. Alors que l'autre se retourna pour nous mener à la salle d'entrainement, je jetai un regard à Yosutura pour lui faire comprendre que "Je m'occupai de ce prétentieux"... L'Hyuuga et moi suivirent l'Iwanien sans tarder... Il nous mena dans une salle en pleine air, et nous donna l'ordre de ne pas en sortir avant qu'il ne revienne dans trois heures et quelques... Il se retourna pour sortir lui-même, mais tomba assommé au sol. Je venais d'abattre le plat de mon Zanbatô sur le crane de l'homme... Je me retournai vers Yosutura et déclarai d'une voix entre l'amusement et la fatalité:

"On nous a dit pas de mort... Il n'est pas mort... Il n'y a donc aucun problème à le laisser là! Au pire, dans quatre heures, nous seront déjà parti... Et je pense qu'il ne va se souvenir de rien après un tel choc!"

Maintenant, nous devons retrouver ce foutu rouleau... Mais comment faire? Nous sortîmes de la salle d'entrainement. Rapidement, je décrétai:

"Le bâtiment est grand... Mais il ne faut pas se séparer. Pendant que l'un de nous réécrira le rouleau, l'autre devra assurer ses arrières. Je m'en chargerai, si tu le veux bien... Après tout, tu as déjà eu un combat il y a peu de temps, tu dois encore te reposer si tu veux profiter pleinement de ta puissance... Et puis, je suis spécialisé non pas dans les attaques de masses, contrairement a ce que laisse penser mon Zanbatô, mais dans l'immobilisation des cibles... Le Genjutsu est mon art le plus puissant... =) "


Sur ce, nous commençâmes les recherches dans le bâtiment, sous le couvert d'un sort de Genjutsu d'invisibilité, nommé sous le nom du Keisaigakure No Jutsu... nous esquivâmes intelligemment les quelques personnes voguant dans les couloirs... L'un deux fut éviter de justesse, d'ailleurs. Il était persuadé d'avoir entendu un bruit de pas (pour être exacte c'était mon Zanbatô qui avait effleuré le plafond... Et bas oui, il est grand, mon Zanbatô!), mais s'en vint comme il était venu... Et enfin, nous trouvâmes une salle particulièrement intéressante... Sur la porte de cette salle se trouvait d'écrit "Entrée interdite aux élèves!"... C'était une invitation?

[Je continue à narrer la mission où tu veux trouver le rouleau dans ton Rp?]
Revenir en haut Aller en bas
Yosutura hyuuga
~¤Epéiste de Kiri¤~
~¤Epéiste de Kiri¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1470
Affinité : Katon, Suiton, Fuuton, Doton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]   Ven 25 Déc - 17:51

Alors que les deux se trouvais en face de l'école il fallait bien s'en rendre compte que Iwa n'était pas si bien point de vue Architecture...quand on regardait tout était mal placé....les habitation étaient trop loin du bureau de Iwa ainsi que les les écoles n'avait rien a faire a coter d'un cimetière enfin bref c'est p"eut être une question d'honneur pour les Iwaniens de vouloir faire ainsi....leurs mission n'était pas faire le paysagiste mais de voler ou plutôt recopier le plan d'architecture du village! Il se trouvait en face de l'école et quelqu'un les avez surprit dans l'école comme excuse Sanosuke sortit que Les deux voulaient s'entrainer, et lui même regarde Yosutura pour lui dire qu'il s'occupa de lui, il ne fît rien même pas un geste de la tête il ne voulait surtout pas sortir un mot pour pouvoir lui gâcher ses plan...il arriva dans la salle d'entrainement il Sanosuke réussi a l'assommer avec son Zanbuto qui était caché grâce a sa technique magnifique de Genjutsu! Par la suite ils s'en allèrent en évitant les passant grâce a la technique de Sanosuke qui servit a esquivait et de ne pas faire de morts comme nous l'avait demander notre Kage!!

Il arrivèrent après une viongtaine de minutes devant une porte qui disait qu'il était interdit d'entrer....c'était trop facile alors il décida de rentrer les deux pour pouvoir voir ce qu'il si trouvait....Hein!!?? comment sa!!?? il n'y avait rien en face d'eux....une salle vide...Non ce n'était pas possible...pourquoi une entrée interdite alors qu'elle était vide....c'était trop facile pourtant on était pas dans un jour de plaisanterie surtout pour nos deux jeunes ninjas....ou alors était-ce un piège poser par l'ennemi plus plausible que rien...Yosutura décida d'aller voir de plus près et d'inspecter les lieux...Une salle en pierre orné de vieillesse, ou on pouvait voir une chandelle pour éclairer la salle....comme les vieux film se disait Yosutura!?? Il essaya mais rien, pas de porte secrète ou de passage secret...Il se posa contre le mur et se mit a réfléchir....pourquoi il y aurait une pièce comme sa si on ne pouvais y avoir accès? Il se mit a réfléchir et réfléchir et il eut une idée peut être cela ne servirait a rien mais il devait essayer comme on dit qui ne tente rien n'a rien non alors Yosutura se leva se mit face a l'entrée et il dit le mot "KAI" en effet se sort sert a dissimuler l'illusion pour face a la réalité....et sa concentration porta ses fruits la réalité se forma et on pouvait y voir un escalier qui s'enfonçait dans le sol et il décidèrent d'y aller voir pendant que Sanosuke faisait le garde devant la porte, les deux se firent signe de la tête et Yosutura descendit les escalier avec précaution car il y pouvait y avoir des gens.....

Il descendit marche par marche, alors que son collègue surveilla en faisant le garde...il arriva en bas des escalier...c'était glauque, l'ambiance n'était pas de plus charmante...on pouvait y voir des tonnes et des tonnes de livres qui datait de toute sorte...des livres qui datait même du début des shinobi...mais l'importance n'était pas la il devait trouver le plan qu'il devait recopier et il devait faire vite car a force des personnes allaient venir ici pour quelque chose....alors il décida de faire vite et de trouver le plan....il chercha partout avant de tomber sur un livre d'étude poser su un trépied ou on pouvait voir un dessins de la ou Yosutura était....Le plan!?? surement...il décida d'aller voir sa de plus près et il trouva le plan qu'ils devaient volés pour le rapporter au Kage de leurs village...
Il se posa contre le trépied qui tenait le plan et commença a poser ses papiers et l'encre de plus de la plume et commença a recopier....Un sourire s'afficha dans le visage de Yosutura, pourquoi? Car le plan d'architecture était trop simple n'importe état de guerre pouvait détruire ces murs la...peut être manquaient-il cruellement d'argent pour pouvoir payer de grand luxe...allé donc savoir...Yosutura commença a copier le plan alors que il entendit des bruits suspect en haut, il se disait qu'il devait finir le plans avant...Mais il se disait que Sanosuke devait faire gaffe a ce qu'il faisait....En attendant le plan de Yosutura avait prit forme a 7%.....il avait a peine commencer qu'il entendit déjà du bruit en haut des escaliers.....
Revenir en haut Aller en bas
Sanosuké Sagara
~¤Epéiste de Kiri¤~
~¤Epéiste de Kiri¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 108
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]   Mer 20 Jan - 19:38

Une salle vide...? Sanosuké comme Yosutura furent interloqués... Comment cela se faisait? Une salle interdite dans le bâtiment contenant un rouleau secret... Vide? Non, il y avait quelque chose. Sanosuké et l'Hyuuga passèrent leur main en vain sur les murs et les motifs dans la salle. Non, strictement rien... Sanosuké regarda rapidement Yosutura, en pleine réflexion, et mijota lui-même sur le problème... Une illusion, peut être? Visiblement, Yosutura eut la même idée que lui. En liant ses mains, Sano ne poussa qu'un soupire:

"Kai..."

Le sort se rompit rapidement. C'était la "fausse place". C'était évident, idiot, pourquoi n'y avais-tu pas pensé avant? Voila ce que fut la pensée que s'adressa Sanosuké à lui-même... Le Genjutsu, s'était évident...! Et il prétendait être le maitre du Genjutsu de Kiri... Si avec son niveau il était intelligent en plus, ça aurait malgré tout pu le faire, non? Enfin, passons...

Sanosuké prit l'initiative avec Yosutura, et déclara simplement avec un ton plutôt sérieux, pour changer:

"Tu as déjà combattu il y a peu le temps... Va récupérer le rouleau contenant les plans d'Iwa, s'y il y a des gens qui te barrent la route, appelle moi via la radio... Voici un radio-émetteur en onde courte, met toi sur le chanel trente deux..."

Sur ce, il dénoua de son coup un petit émetteur noir auquel était attaché un micro et une oreillette, et l'offrit à Yosutura. Il enchaina de suite:

"Je vais monter la garde. Si il faut fuir, je te contacterais via la radio. Empare-toi du rouleau si besoin est, nous ne devons pas faire échouer la mission! A dans quelques minutes alors..."

Sur ce, Yosutura descendit l'escalier, et le Sagara tira le petit Katana caché dans le manche de son Zanbatô. Si il faisait trop de bruit, il allait ramener toute l'académie dans la salle. Mieux valait favoriser les assassinats silencieux. Liant ses mains, Sanosuké réactiva l'illusion de la fausse place précédemment brisé par les deux épéistes. Il en profita pour installer sur la porte une nouvelle illusion. Maintenant, la porte semblait tout aussi banal qu'une autre... Et quoi de moins intéressant qu'une porte banale? L'indication "Interdit" tapait dans l'œil, alors qu'une porte de bois d'ébène, sans rien de bien particulier... Qu'est-ce donc d'intéressant?

Yosutura avait disparut de vue. Sanosuké installa sa radio sur la trente deuxième fréquence. Il plaça l'oreillette dans son oreille (sans dec...) et attendit dans la sombre pièce...

[...]

Des bruits de pas... Ce n'était pas Yosutura qui remontait, ça aurait été trop rapide. Et puis, il s'agissait de bruits venant de derrière la porte... "Et merde"? Et oui, on peut résumer cela comme ça... Trois jeunes étudiants venaient d'entrer nonchalamment dans la salle, se retrouvant nez-à-nez... Avec Sanosuké! Les trois, se croyant devant un professeur, baragouinèrent des excuses confuses... Avant que l'un d'eux tomba au sol dans un bruit sourd! Il venait de se prendre le manche du katana de Sanosuké sur le front, ce qui eut pour effet de l'assommer violemment. Les deux autres, surpris, attaquèrent rapidement Sanosuké avec des poings frêles. Enfin, rapidement... Sanosuké eut quand bien même le temps de disparaitre derrière eux, de passer doucement ses mains sur leur bouche, et de faire sourdement craquer les cervicales de ces derniers. Sans forcer, cela ne les avait pas tuer. Juste avaient-ils rejoints le monde des songes, et ils devraient se réveiller d'ici peu de temps.

L'idée de la prote d'ébène n'était pas forcément la meilleur... Surtout que, pensa-t-il soudainement, si un professeur au courant de l'existence du rouleau voyait cette porte ainsi "visible", il allait y entrer sans le moindre doute... L'enchantement fut rompu. Le panneau "Interdit" fut "replacé" à sa place, et Sanosuké attendit calmement et sereinement. Il avait rengainer son katana dans le fourreau du Zanbatô.

Alors que quelqu'un rentra de nouveau dans la pièce, Sanosuké soupira... D'un bon coup du plat de sa lame, il assomma se dernier, avant de l'attacher avec les autres dans un coin de la pièce. Allumant sa radio, Sanosuké décréta:

"Yosutura, tu m'entends? Il va falloir se grouiller. Y en a pas mal qui aiment cette pièce visiblement..."

[Sorry du très, très, très [...] long retard x_X]
Revenir en haut Aller en bas
Yosutura hyuuga
~¤Epéiste de Kiri¤~
~¤Epéiste de Kiri¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1470
Affinité : Katon, Suiton, Fuuton, Doton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]   Ven 29 Jan - 15:01

Yosutura était descendu dans les fond de la pièce sombre pour pouvoir recopier le plan d'architecture! Il descendit marche par marche, alors que son collègue surveilla en faisant le garde...il arriva en bas des escalier...c'était glauque, l'ambiance n'était pas de plus charmante...on pouvait y voir des tonnes et des tonnes de livres qui datait de toute sorte...des livres qui datait même du début des shinobi...mais l'importance n'était pas la il devait trouver le plan qu'il devait recopier et il devait faire vite car a force des personnes allaient venir ici pour quelque chose....alors il décida de faire vite et de trouver le plan....il chercha partout avant de tomber sur un livre d'étude poser su un trépied ou on pouvait voir un dessins de la ou Yosutura était....Le plan!?? surement...il décida d'aller voir sa de plus près et il trouva le plan qu'ils devaient volés pour le rapporter au Kage de leurs village...
Il se posa contre le trépied qui tenait le plan et commença a poser ses papiers et l'encre de plus de la plume et commença a recopier....Un sourire s'afficha dans le visage de Yosutura, pourquoi? Car le plan d'architecture était trop simple n'importe état de guerre pouvait détruire ces murs la...peut être manquaient-il cruellement d'argent pour pouvoir payer de grand luxe...allé donc savoir...Yosutura commença a copier le plan alors que il entendit des bruits suspect en haut, il se disait qu'il devait finir le plans avant...Mais il se disait que Sanosuke devait faire gaffe a ce qu'il faisait....En attendant le plan de Yosutura avait prit forme a 7%.....il avait a peine commencer qu'il entendit déjà du bruit en haut des escaliers.....

C'était apparement Sanosuke qui devait avoir des complications, c'est alors qu'on entendit dans les micro de Yosutura:

"Yosutura, tu m'entends? Il va falloir se grouiller. Y en a pas mal qui aiment cette pièce visiblement...

"Okay je me presse de le finir j'en suis seulement dans les environs de 75% du plan tiens bon je me presse ..."


Yosutura commença a aller de plus en plus vite pour pouvoir enfin en finir ... et il rigola pourquoi?? Simplement parce que en recopiant le plan il avait déjà trouver les certains défauts du plan ... il savait par ou il fallait attaquer pour pouvoir affronter le village et cela lui fît rire que Sanosuke devait surement l'entendre de la ou il était ... pendant un instant il comprit et il s'arrêta de rire de peur qu'on l'entende la haut et que Sanosuke ai des problèmes ... C'est alors qu'il finit enfin la copie du rouleau et il rangea toute ses affaires ... le rouleau dans le sac, l'encre et le crayon aussi en espérant que Sanosuke n'ai rien du tout ... Il commença a marcher car il ne pouvais pas courir pour ne pas faire de bruit et surtout pour ne pas qu'on l'entende.... Bref tout sa pour dire que quand il arriva en haut quelqu'un ouvrit la porte et Yosutura se cacha sur le côté de la porte et le type rentra ... Un simple coup dans la nuque as suffit ... Quand a Yosutura il disait a Sanosuke de revenir de sa cachette et il lui montra le plan

"Voila c'est bon quand tu veux on peut y aller ...."


Ils allaient bientôt partir pour rendre la réussite de leurs missions mais fallait-il encore se débarrasser des corps et les mettre ailleurs que ici sinon les autres ninjas douteront que des intrus sont rentrer.... en tout cas c'est ce que Yosutura penser!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rouleau serait-il enfin à nous...? [Pv: Yosutura]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ♥] [{fini}
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-Legend of Shinobi :: Les Villages :: Académie des ninjas d'Iwa-
Sauter vers: