Naruto-Legend of Shinobi

Bienvenu sur Naruto~ Legend of Shinobi
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous recherchons un Hokage, ainsi que des ninja pour tout les villages
Nous recherchons Juugo et Suigetsu!!!


Partagez | 
 

 Arrivée de la foudre x)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lightning
~¤Ninja Gardien¤~
~¤Ninja Gardien¤~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 28
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Arrivée de la foudre x)   Mar 18 Aoû - 22:44

Le souffle du vent accompagné de bruits de pas, une silhouette déambulant à travers la forêt, se déplaçant rapidement sautant de branche en branche. Pour enfin attérir au beau milieu d'une clairière, le soleil présent éblouissait son regard bleue émeraude qu'elle protégea en plaçant sa main au niveau de son front. La jeune femme observa les environs à la recherche de son chemin. Tous lui semblait vaste, Light' avait pour habitude de voyager telle une nomade, mais à présent elle faisait partie d'un village, sa lui semblait étrange de rechercher sa route, mais au fur et à mesure des jours elle y prenait gout.

La kunoichi se remit à courir vers un chemin de terre qui était désert, pas la moindre trace d'un ninja voir d'un animal... Mais rien de tous cela ne la dérangea, bien au contraire elle était plutôt du genre solitaire, il lui était difficile de faire part de sa confiance, rare sont les personnes à vouloir communiquer avec elle, ce n'était pas à cause de son physique mais plutôt de son visage sans émotion. Bien évidemment tous ceux-ci n'était qu'un masque, Light' pouvait être sympathique généreuse et avait un certain humour également, mais les seuls témoins qui existait pour confirmer son bon côté était tous des déserteurs...

En y repensant la kunoichi secoua légèrement son visage pour oublier, elle n'aimait pas ressassé sans cesse son passé. A présent elle avait l'intention d'aller de l'avant, histoire de tirer un trait sur sa vie de déserteur, elle était plutôt bien partie, car en ce moment même elle revenait d'un petit entraînement hors de son village, certes elle aurait trés bien pu le réaliser à Iwa, mais elle avait quelque difficulter à rester sur un terrain sans pouvoir se mouvoir comme bon lui semble.

Les minutes défilérent à une vitesse vertigineuse, le soleil commençait à se coucher laissant place à la nuit, et Light' se rapprocha rapidement du village de la roche. Les portes se voyaient de plus en plus se trouvant au beau milieux des montagnes. La jeune femme se trouvait à peine à quelque kilomètre du village que deux gardes se posta fasse à elle, Lightning s'arrêta net en levant lentement son visage pour les fixer. Un des hommes prit la parole sur un ton calme...

"Je vois que tu porte le bandeau de notre village *dit-il en regardant l'objet sur le bras de la jeune femme* mais je suis incapable de me souvenir de toi, qui est tu?"

"Je m'appelle Lightning, et je suis arrivée il y a peu de temps dans le village."

Les deux hommes n'était vraiment confiant, ils se regardaient mutuellement puis l'un d'eux s'éclipsa, surement pour aller voir le Tsuchikage. Agacé devant cette attitude, Light' croisa les bras en attendant la suite des évènements...

[Hs/ j'ai fais mon arrivée par rapport à mon test rp ^^ c'est comme si je faisait déjà partie du village.]
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Mar 18 Aoû - 23:20

Alors que Hisoka venais a peine de rentrer au village après une mission bien plus éreintante pour ses nerfs, il franchis les hautes portes du village caché! Il avançais a grand pas dans le village et passais devant le tour du Kage, devant le centre commercial et posa son regard sur une jolie battisse en bois qui avais l'air toute amochée! Ses beaux yeux bleus se fixais sur cette maison a la teinte si foncée! Il n'aurais pu que rêver de cette maison! Il cherchais dans tout sens sa maison mais ne voyais que celle là, bizarrement, il décida d'approcher de cette vieille demeure qui avais l'air de tomber en ruines,il ouvris la porte et vis sur un long plancher, des cartons partout! C'était les cartons de Hisoka, il se demandais comment ils aurais attéris là, laissons le là de sa réflexion pour le décrire! Commençons par ses cheveux! Sa teinte blonde et ses cheveux d'apparence non coiffée qui n'est bien qu'une apparence, car nous le savons, Hisoka passe presque tout son temps a pomponner son corps d'athlète! Nous voyons clairement a ses yeux bleus mystérieux qu'il est bien beau! Son nez n'est pas très long mais vraiment de belle forme! Sa bouche a des lvres non gercées d'ailleur je ne sais pas comment il fais car même en hiver il n'as pas de gerçures ! Elles sont aussi bien pulpeuses! Son pull avec des enfoncement en trais et sa fermeture non montée jusqu'en haut laisse penser que se belle homme a un corps d'athlète! C'est pour cela qu'il met des choses plutôt moulantes! Son pull est d'un bleu océan très jolie, l'une des couleurs qu'il préfère, avec le noir, cela en dit long sur son comportement et surtout sur son âme! Il joue en vérité avec le cœur des autres! Il a toujours été très manipulateur! Son gant noir qui moule aussi son bras avec son pull retrousser laisse dévoiler ses biceps musclés! La ceinture qu'il laisse enroulée autour de son corps lui donne un charme irrésistible! Son pantalon est noir, c'est pour cela que sa beauté est fatale! On pourrais le qualifier d'homme a femme ou bien de beau parleur ou de coureur de jupons ou encore Don Juan mais ceci n'est que paroles inefficaces car tout le monde le sais, quand il aime, il ne compte pas! Ses chaussures noires sont aussi de toutes beautés! Revenons a la maison, Hisoka finit par comprendre que suite a son examens réussis, le Kage de Iwa qui été lui, lui octroyais une maison! Hisoka avançât sur le plancher couvert de poussière, celui-ci s'effondrait et alors Hisoka compris qu'il aurais beaucoup de travaux a faire, il n'était que 3 heures de l'après-midi alors Hisoka s'empressa de ranger ses quelques bibelots sur les étagères et ses vêtements dans les placards, le reste fus déjà ranger par je ne sais qui ! Il attaquas alors le grand nettoyage! Les anciens locataires n'avais certainement pas dû le faire avant lui!! Il pris le balais et donnas des grands coups sur le sol! Ce dernier brillais dès lors de mille feux! Ensuite Hisoka s'attaqua a l'extérieur! Marteau a la main! Quand il finis les travaux, il fis l'heure de manger! Hisoka, flemmard comme il est décida d'aller manger des ramens! Ce qui ne fus fais que lorsque le Kage fus terminer de dire que la maison de Hisoka fus la maison de ses parents! D'ailleurs, rien qu'a entendre ses mots, Hisoka eut des frissons! Il retourna alors manger ses ramens et termina le bol, demanda l'addition et retourna dans la maison resplendissante de propreté! Il monta a l'éage et se couchat dans son lit, il s'endormis en pensant que demains, après avoir manger, s'être habillé et tout le reste et surtout avoir continuer la maison, il avais un entrainement, il s'endormis alors! C'est la que le flash back commence!

.:Flash Back:.


Le jour se levais sur Kumo! Alors que Hisoka n'étais que Genin et qu'il avais toujours comme inspiration de devenir un jour un grand Anbu, il devais dès lors passer son éxamein Chuunin! Ceci fis un fiasco total et Hisoka ne savais pas du tout se qui allais se passer! Un jour, Kumo fis attaquer par un Shinobazu! Son sensei de l'époque fus capturer! Hisoka passais du temps a chercher et ne savais que faire! Il courrais pour essayer de rattraper le Shinobazu mais n'y arrivais HISOKA pas! Hisoka, Hisoka, Hisoka!!! Toujours et encore chercher le campement des Shinobazu, Hisoka en avais marre! Il vis alors loin de là, une maison dans l'arbre, il ne fis ni une ni deux,BON ON VA EMPLOYER LA MANIERE FORTE!!! A se moment précis, Hisoka se réveillât tout mouiller et un Anbu a son chevet! Hisoka se leva et se précipita voir dehors! Le soleil était lever et Hisoka devais se dépêcher!

.:Fin Flash Back:.


Hisoka faisait alors le ménage et ne vis pas le temps passer! Il regarda sa montre et vis qu'il ne c'était ni préparer ni manger ni rien, précipiter, Hisoka partis se laver et se pomponna vite fais bien fais et pris ses jambes a son coup et alla manger des ramens qu'il engloutit a toute vitesse! Puis il payas la note et partis alors a toute vitesse et a grande enjambée a l'entrainement! Il arriva et ne vis personne! Lui qui croyais être en retard, était en avance de une heure! Hisoka s'allongeât alors et tomba de sommeil !

.:Flash Back Continue:.


Hisoka courrais alors a toute vitesse d'arbre en arbre et d'un coup violent tombas par terre! Il tomba dans le piège d'un Shinobazu, quand il sortit du "coma" , un Shinobazu était devant lui, Hisoka ne fis ni une ni deux, il se releva, sortit son katana et sauta au loin, il composa des signes et le katana s'agrandissait alors, il mis du chakra dedans et la, se mis en position de défense le Shinobazu attaqua mais était plus faible que Hisoka, se dernier le tranchas en deux et le Shinobazu fus mort! Hisoka coupa la liane qui le tenais dès lors et alla délivrer son sensei, de cette façons, il fis promu au rang de Chuunin! Depuis Hisoka évoluat et arriva au rang de Tsuchikage! Son père serrait fier de lui

.:Fin Flash Back:.


Hisoka se réveilla alors et partit en direction des portes du village ou une personne devait être arrivée



Résumé, Je décris ma maison et moi et après j'arrive te voir ^^


Dernière édition par Hisoka Fusaaki le Jeu 20 Aoû - 15:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lightning
~¤Ninja Gardien¤~
~¤Ninja Gardien¤~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 28
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Mer 19 Aoû - 19:13

Toujours entrain d'attendre patiemment devant les portes la venu du Tsuchikage qui visiblement n'était pas présser de venir, Lightning décida d'aller ce poser sur un rocher non loin de l'entrée du village. Les gardes la fixer du regard observant ces moindres gestes. En voyant ce genre de réaction la jeune femme ne pouvait s'empêcher de sourire, elle trouvait cela idiot et irrésponsable de ne pouvoir se souvenir du visage d'une kunoichi du même village.

Faire venir le Kage en personne était également stupide, il avait certainement autre chose à faire que de venir vérifier si elle faisait bien partie du village, de plus le temps qu'il mettait à venir était une preuve qu'il était occupé à autre chose. En pensant à ceux-ci Light' sortie un petit soupir, en croisant ces jambes pour ensuite placer un de ces coudes sur celle-ci et ainsi posé son visage sur la paume d'une de ces mains. La jeune femme commençait à s'ennuyer, en tant que déserteur... Immédiatement elle secoua la tête elle ne voulait pas y repenser...

Puis elle jeta un coup d'oeil aux portes qui visiblement ne c'était toujours pas ouvertes, quelle situation embarrassante, la journée avait pourtant bien commencer, Light' était simplement sortie pour aller s'entraîner et la voila à présent considérer comme étrangére. Tous ce quelle souhaite en ce moment c'est rentrer chez elle prendre une douche pour ensuite se coucher.

Au bout de quelque minutes à s'ennuyer, à s'imaginer déjà chez elle, Light' sentie un puissant chakra daigner venir aux portes, aucun doute sur la personne qui posséder cette puissance...

*Le voila enfin...*

Sans plus tarder, la kunoichi se leva de sur le rocher pour se rapprocher des portes et attendre la venu du Tsuchikage. Les gardes se rapprocha rapidement d'elle tout en observant les énormes portes souvrire dans un bruit sourd accompagné de son aigue, suite à l'ouverture des portes un nuage de fumer blanche et épaisse prit place, de petite molécule de poussière vint se perdre dans les yeux de Light', qui immédiatemment se frotta le visage pour les retirer, mais bizarrement, sans trop savoir pourquoi, une image flou lui vint à l'ésprit, comme si au contact de la terre c'est souvenirs refit surface...

Début du Flash-Back

"Ehh Light' ça va? pas trop mal?"

Elle se trouvait au sol, fasse contre terre, en ayant de la poussière dans les yeux. Elle venait de se prendre une violente attaque pendant un simple entraînement en compagnie de son partenaire. Il accourut pour l'aider, mais au dernier moment elle lui fit signe que tout allai bien...

"Nan Yume tout va bien, on reprend!!"

Il n'était pas trés confiant, et encore moins motiver à continuer l'entraînement, et pourtant elle ne lui laissa pas le choix. A peine était-elle à nouveau sur pieds quelle sortie son épée pour ensuite réaliser un salto en avant et lui affliger un violent coup au niveau du visage, qu'il esquiva avec une facilité déconcertante. Ainsi de suite ils attaquaient chacun leurs tour pour au final s'éffondrer au sol et observer les nuages... Alors que le silence c'était installer, Yume prit la parole pour poser une question trés étrange à Light'...

"Es ce que tu compte quitter le village des déserteurs?"

Fin du Flash-Back

De retour à la réaliter, Light' venait de retrouver ces ésprits, le faite de revivre ce petit moment en compagnie de son ami d'enfance lui faisait en quelque sorte plaisir, cependant elle se posa la question, qu'avait-elle bien pus répondre à Yume à ce moment là? A plusieurs reprise elle voulait retourner chez les déserteurs pour ne serai-ce revoir ces amis et sa mére adoptif, mais bien évidemment elle s'y résigner. Quoiqu'il en soit, la kunoichi regarda devant elle pour apperçevoir une silhouette noir venant du village. Elle ne bougea pas attendant de voir sa réaction...
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Jeu 20 Aoû - 14:59

Hisoka était là, a attendre une personne qu'il ne connaissait pas tent que cela, il se devais de l'attendre car c'était un shinobi de son village! Hisoka était là, quand soudain il vis surgir devant ses yeux une belle femme dont la beautée n'équivoque que celle des oiseaux du paradis. Hisoka ne réagissais pas

Flash Back:

Des semaines de marches incessantes à parcourir le monde, dans le but de trouver une terre d'accueil. Toujours vers l'Est, il traversa des terres désertiques, des forêts interminables, des pays de rivières et cascades, des rizières immenses... Il traversa un océan à bord d'un frêle esquif, sans même savoir ou il se rendait, toujours cherchant, avec espoir... Chercher l'inconnu dans l'espoir de trouver un lieu accueillant ou passer son exil en paix. On racontait dans les pays voisins l'existence d'une grande ile ou se trouverait l'un des cinq Villages Cachés, villages habités par les Shinobis protecteurs de la paix dans le monde. Ce devait être un lieu hostile ou vivaient de terribles Démons sanguinaires sans âme, éliminant et se nourrissant de ceux qui s'aventuraient sur ces terres. Effectivement, à travers tout ce continent, les gens disaient que le Pays de la terre était un lieu à éviter si l'on tenait à la vie. Mais cela ne faisait qu'attiser la curiosité d'un homme tel que Hisoka du clan Fusaaki. Venu de terres lointaines, inconnues du peuple de ce continent, loin à l'Ouest, cet homme cherchait sans cesse un village qui l'accepterait. Et il sentait au fond de lui que cette terre, le Pays de la terre et son village de la Terre, était l'endroit qui lui conviendrait le mieux. Il doutait fortement de ces rumeurs obscures infondées qui couraient au sujet de cette ile reculée, et pensait au contraire trouver un lieu calme et agréable. Traversant l'océan pendant deux jours, il finit par atteindre de grandes plages assaillies par d'immenses vagues dévastatrices. Tout était tranquille, et aucun gardien sanguinaire prêt à éliminer quiconque pose le pied sur le sable ne se montra. Et en face, plus proche de la légende, une forêt ténébreuse était plongée dans l'obscurité malgré le soleil... Hisoka prit son temps pour cacher sa barque entre deux rochers avant de la recouvrir de sable. S'il devait repartir un jour en urgence, il aura au moins un moyen pour quitter cette ile. Et il pensait pouvoir parfaitement retrouver cette partie de la plage grâce à sa mémoire. Regardant une dernière fois les alentours de son regard bleu et dur, il s'engouffra dans la forêt, droit vers l'Est.

Cette forêt était tout ce qu'il y avait de plus lugubre... Des oiseaux, probablement des corbeaux, poussaient de temps à autre des cris perçants entre les arbres aux larges troncs noires. Ce devait être cela que l'on nommait à l'extérieure la Forêt Noire... Un tel lieu n'avait absolument rien de rassurant... Et, dans la pénombre, Hisoka commençait à se demander sérieusement si finalement la légende de Iwa n'était pas fondée. A mesure qu'il progressait, l'obscurité semblait s'intensifier, et les lieux devenaient de moins en moins rassurants. Se détachant légèrement du décors avec ses grands vêtements blancs, Hisoka était très facilement repérable, mais heureusement des années d'enseignement aux techniques ninjas lui permettraient de se confondre avec l'environnement en moins d'une seconde. Mais autre chose inquiétait le Shinobi. Depuis qu'il avait posé pied sur la plage, il avait ressentit quelque chose d'étrange provenant de sa dague, Hakuya. En effet, celle-ci laissait s'échapper de son fourreau un gaz étrange d'un bleu soutenu, qui s'élevait dans l'air avant de disparaître, s'accentuant dans cette sombre forêt. Peut-être Hisoka ne s'était-il pas trompé en pensant que les origines de cette arme provenaient de cette ile... A vrai dire, il avait l'audace de penser qu'il s'agissait de l'une des Sept Épées Légendaires de la Brume. Peut-être pensait-il comprendre les secrets perdus de la famille Fusaaki en revenant aux sources de cet objet qui se passait telle une relique au fil des générations dans cette lignée. Tout ce qu'il savait, c'était que l'aura dégagée par cette arme s'accentuait encore d'avantage pendant qu'il approchait du village de la Brume... La dague sentait-elle qu'elle rentrait chez-elle ? C'était fort probable... Cela faisait bien longtemps qu'elle n'était pas entré dans une telle activité. Cela remontait au jour de la bataille pendant laquelle son grand frère Yamelho avait perdu la vie. Ce jour là, Hisoka avait semblé pleurer la mort de son propriétaire... Et Hisoka y avait toujours attaché autant d'importance qu'à sa propre vie. Il n'était pas encore temps de parler du passé d'Hisoka Fusaaki. Pourquoi est-il en exil si loin de son pays natal restera encore secret un moment...

Après de longues heures passées dans ce territoire hostile tout en gardant la direction de l'Est, à rester sur ses gardes prêt à dégainer son arme au moindre bruit suspect d'un animal effrayé, Hisoka entra dans un lieu de la forêt ou la luminosité commençait à redevenir normale. La légende racontait qu'un groupe de criminels possédaient une base secrète dans cette sombre forêt noire, mais par chance il ne croisa rien de tel. Il fallait dire que cette forêt était très vaste et qu'il n'avait parcouru qu'une ligne droite avec un champ de vision passablement réduit. Enfin, il déboucha sur ce qui semblait être la fin de la forêt. Mais il n'arriva à rien de tel. Là ou les rayons du soleil parvenaient enfin à passer outre l'épais feuillage de arbres, il déboucha sur des marécages encore plus lugubres. Là, les arbres étaient plus petits mais semblaient offrir une légère dégénérescence, avec au-dessous de marres peu profondes ou vivaient toute sorte de reptiles affamés. Finalement, il préférait d'avantage la sombre forêt qu'à ce décor hostile... Il passa encore de longues minutes qui se transformèrent en heures à passer entre marres et lacs nauséabonds, entre arbres et ronces, pour enfin arriver à la sortie de cette interminable forêt. Là, de vastes plaines verdoyantes s'offraient à perte de vue, ou des nuages bas poursuivaient une route incertaine, frôlant la tête des hautes herbes. Et Hisoka continua donc sa route à travers ces vastes espaces découverts. Il craignait ici l'attaque d'ennemis, car il n'avait à présent plus aucun endroit ou se cachait. Et si des Shinobis de Iwa-no-kuni décidaient de lui tomber dessus, il n'aura nul endroit ou prendre la fuite. Ce fut alors qu'il le vit. Du haut d'une colline vierge de toute activité humaine, il vit très loin dans l'étendu verte une grande cité qui s'étalait sur une très grande distance. C'était un rassemblement compact de maisons et édifices divers, qui à ne pas en douter formaient le village de la Brume. Immédiatement, le Shinobi se dirigea vers ce village qui semblait bel et bien habité.

Au bout d'une nouvelle demi-heure de route, il atteignit enfin les portes grande ouvertes. Ces portes bleus étaient ouvragées de motifs divers faisant penser à un milieu aquatique très ancien. Là, deux gardes se trouvaient postés, portant chacun un bandeau sur le front ou se trouvait gravé le symbole de Iwagakure. Les deux gardes firent bien leur travail et refusèrent de laisser passer l'inconnu. Mais celui-ci leur raconta alors sa longue histoire, comment il avait parcouru le continent qui était tout nouveau et inconnu pour lui afin de trouver une terre d'accueil. Les deux hommes se montrèrent sceptiques, alors Hisoka insista, se faisant passer dès lors pour un simple touriste. Mais ses vêtements regorgeait d'armes occidentales non classifiées pour ces deux Shinobis qui se montrèrent plus méfiants encore. Finalement, ils firent venir un supérieure, à ne pas douter un Jounin.Hisoka n'avait pas eu tord de penser que le mythe du village aux Démons n'était pas fondé, bien qu'il en eut douté dans la Forêt Noire. Ces gens étaient très sympathiques alors qu'on l'avait clairement renvoyé lorsqu'il avait rendu visite au village du Sable, Suna-no-kuni. Ils ne demandaient qu'à l'aider tout en suivant les règlements, en s'assurant qu'il ne risquait pas de s'agir d'une quelconque infiltration. Mais tout en voyant cet autre Shinobi s'approcher depuis l'intérieur du village, Hisoka se demandait si celui-ci se montrerait tout aussi aimable que les gardes. Peut-être l'étranger avait-il enfin trouvé une terre d'accueil, mais tout pouvait tomber à l'eau à la moindre erreur. Mais s'il était refusé à ce village... Et bien il n'aura plus qu'à repartir en quête d'une nouvelle patrie à travers tous ces pays qui lui étaient inconnus. Lorsque le nouveau Shinobi arriva face à lui, il le regarda un instant puis attendit le verdict qui allait oui ou non lui permettre d'entrer dans ce village. Sans même encore parler d'intégrer ses troupes... Cela risquerait d'être une chose bien difficile.

Fin Flash Back

Hisoka regardait la belle jeune femme avec impression que rien de la douce éternité de la vie n'aurais pu briser se moment.


Résumer si tu ne veux pas tout lire: Je te regarde droit dans les yeux le reste n'est que peus important ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lightning
~¤Ninja Gardien¤~
~¤Ninja Gardien¤~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 28
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Sam 22 Aoû - 22:38

L’énorme nuage de poussière mit quelque seconde à se dissiper, les portes étaient ouverte, les gardes avaient entouré une certaine personne, qui n’était autre que le Tsuchikage. Mais l’homme n’y faisait guère attention il c’était approcher de Light’ qui l’examina, il ne faisait que la fixer du regard, sans prendre la parole. La jeune femme quand a elle plongea à son tour ces pupilles bleue émeraude dans son regard perçant, surement à la recherche de quelque chose, à quoi penser t-il ? quelle allait être sa réaction fasse à ce déplacement soudain ? mais rien, la kunoichi ne décela aucune réponse…

Quoiqu’il en soit après ce bref instant d’observation, sans trop savoir pourquoi de vieux souvenirs du passé refirent surface. Tous ce passa rapidement, une légère brise de vent lui souleva les quelque mèches sur son visage, sa vue ce brouilla, son esprit se perdit peu à peu dans le passé.

Début du Flash-back

Allongé sur le sol, deux jeunes protagonistes admiraient le ciel, airs pensif, épuisées par leurs entraînement qu’ils venaient de réaliser. Le jeune homme se redressa le premier pour poser une question à sa partenaire, qui fut étonné par cette dernière. La kunoichi resta longuement allonger sur le sol, bras posé sur ces yeux à réfléchir. Yume s’impatienter fasse à son silence, alors sur un ton à moitié calme et déçu il reposa sa question.

« Ligh’… es ce que tu compte quitter les déserteurs ? »

Toujours aucune réponse, cependant un petit rictus sur ces lèvres ce fit apercevoir. Et l’homme le remarqua mais n’y porta aucune importance, cependant il attendit une réponse, qu’il ne tarda pas à avoir. Light’ se releva de sur le sol en lui ébouriffant les cheveux gentiment, elle frotta ces vêtements puis posa son regard sur Yume, qui affichait une expression d’inquiétude, elle esquiva un sourire pour ensuite prendre la parole.

« Non… je ne compte pas partir. Comment tu ferais sans moi, toutes tes missions ne seraient qu’un échec. »

L’homme leva un sourcil, et au bout de quelque seconde il comprit le sens de sa phrase, rapidement il se leva pour infliger un violent coup de pieds au niveau du visage de la jeune femme quelle arrêta net avec un de ces avant bras. Bien évidemment tous ceux-ci n’étaient que pour s’amuser. Yume arrêta son petit moment de folie pour reprendre son sérieux et reposer une seconde question à son amie.

« Oui mais apprendre que Iku n’est pas ta vrai mère et que tes parents biologique ont étaient tué, ne te donne pas envie de les venger ? »

Suite à cette question, Light’ eu un petit sourire au coin des lèvres suivi d’un soupir. En effet elle n’avait pas réellement pensé à cette éventualité de venger ces personnes qu’étaient c’est vrai parents, mais elle ne les connaissait pas vraiment, cependant en entendant son ami, la kunoichi ce mit à réfléchir…

« Exact, je n’y avais pas pensé… mais cette histoire date, je ne sais pas si je vais retrouver une trace des tueurs. »

Fin du Flash-back

Une seconde brise de vent vint déranger Light’ dans sa perte d’esprit. Sa vue revint à la normal. Visiblement elle se trouvait toujours dehors fasse aux portes en pleine nuit, ou la chaleur commençait à se dissiper laissant place au froid et à l’humidité. Bien évidemment le Kage n’avait pas bougé un membre, un muscle, son regard ne cesser de fixer la jeune femme, qui d’ailleurs commençait à se demander quand es-ce qu’il se déciderait à briser ce silence. Ne voulant pas paraître impolie, elle ne souhaitait pas prendre la parole en première, cependant il était déplacer de faire déplacer le chef du village pour ce genre d’histoire, alors elle ce décida à prendre la parole d’une voie calme…

« Bonsoir Tsuchikage, excuser moi de vous faire déplacer pour si peu… *elle esquiva un sourire en direction des gardes de portes pour ensuite redéposer son regard sur le Kage* … mais vos gardes, sont incapable de se souvenir de vos shinobis ! »

Après ces bref explications, elle fixa le jeune blond ce faisant appeler Tsuchikage, attendant une quel qu’onc réponse de sa part. Bien que c’est paroles ne soit oser, elle plongea ces prunelles bleue émeraude dans le regard se son interlocuteur tout en souriant…
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Sam 22 Aoû - 22:57

Hisoka était devant la jeune femme ne savant que répondre...


Flash Back:

L'étranger avait eut bien tord de penser que les deux gardes étaient du genre sympathique. Car dès qu'il se tourna vers les grandes portes ouvertes sur le village pour voir le nouvel arrivant, les deux hommes sortirent chacun une arme et commencèrent une approche lente et discrète vers cet inconnu, avec, semblait-il, un désire évident de l'éliminer. Ainsi donc, ils ne voulaient pas connaître cet homme qui était venu de si loin pour vivre parmi eux... Hisoka regardait le Jounin arriver depuis l'intérieur du village qui lui adressait de grands signes du bras en guise de bienvenue. Mais quelque chose ne lui permettait pas de répondre à l'accueil du Shinobi... Dos à ces deux hommes, le guerrier ressentait parfaitement la flagrante aura meurtrière qui émanait d'eux, et savait que le coup allait bientôt être donné. Fermant les yeux un instant, ses doigts vinrent instinctivement serrer le manche de sa dague, prêts à frapper si le besoin se faisait sentir. Les deux hommes se rapprochaient de lui silencieusement, profitant de ces quelques secondes d'inattention de la part de l'étranger pour lui ôter la vie au plus vite. Mais ils ne devaient pas s'attendre à ce que ce dernier frappe en premier. S'ils avaient fait un pas de plus vers lui, le bruit de la lame extirpée de son fourreau aurait retentit avec force devant les portes du village de la Brume, et Hisoka aurait signé à jamais l'interdiction d'entrer dans ce lieu et serait même pourchassé pour être mit à mort. Mais à l'instant même ou le sang allait jaillir, le Jounin apparu devant les deux hommes qui avaient manqué de devenir les proies de celui qu'ils voulaient abattre. Se retournant brutalement, main droite sur son manche, Hisoka croisa le regard de celui qui portait le nom de Arane Tashira. Et alors, en une seconde, toute tension dans l'esprit du guerrier disparue comme elle était arrivée. Il y avait quelque chose chez ce Tsuchikage qui le mit immédiatement en confiance, et ses doigts relâchèrent l'étreinte sur la dague.

Le jeune Shinobi qui semblait tout de même avoir dépassé depuis longtemps la vingtaine lança quelques paroles aux gardes qui reculèrent pour retourner à leur poste, la mine déçue... Hisoka l'observa alors attentivement, et ce dernier sembla l'examiner tout autant. En effet, il devait être juste un peu plus âgé que Hisoka lui même. Ses yeux étaient d'un magnifique bleu semblable aux tréfonds des océans, mais qui rappelèrent inexplicablement au guerrier la douce neige d'hiver... Des cheveux sombres entouraient son visage au sourire charmeur, gardant un air légèrement enfantin. Armé d'un wakizashi, un objet étrange interpela Hisoka ... Autour de sa nuque, il portait de larges écouteurs qui laissaient échappé une belle musique un peu folle, dans laquelle l'étranger pu déceler des paroles anglaise. Il venait de trouver ce qui l'avait apaisé dès l'arrivée de ce Jounin. Cette musique le plongeait dans un étrange sentiment de confiance et de paix... Et il su immédiatement que tant que cette mélodie parviendrait à ses oreilles, il serait en sécurité, et nul Shinobi de ce village ne viendra lui causer des problèmes. Arane Tashira lui adressa alors un grand sourire agréable. En le voyant ainsi, Hisoka pensa qu'il devait s'agir d'un homme assez haut placé dans la milice, quelqu'un de joyeux qui restait contre le gouvernement actuel... Celui du sang et de la barbarie... Ainsi, ce village était bel et bien comme le racontait la légende, le village de la Brume de Sang, ou vivaient des Démons emplis de haine et de méfiance. Mais ce Tsuchikage était réellement à l'inverse de ces principes, et respirait la joie et la sincérité. Lui, se dit Hisoka , on pouvait avoir confiance en lui. Tant que cette musique retentira à ses oreilles, il se sentira en sureté. Arane Tashira lui adressa quelques paroles de bienvenue et d'excuse pour la tentative d'assassinat dont venaient de faire preuve les deux gardes.

"Merci de ton intervention... Je préfère vraiment ne pas avoir à combattre les gardes dès mon arrivée, ça risquerait de me causer pas mal de problèmes après. Mon nom est Hisoka , du clan Yazanho. Je viens d'un pays loin à l'Ouest qui ne figure pas sur vos cartes. Et... La vérité, c'est que je cherche une terre d'accueil, et je pense que ce village me conviendrait. Pourrais-tu me conduire à un haut-placé pour que j'explique ma situation ?"

Il espérait que le Shinobi allait vraiment lui faire entièrement confiance et lui permettre d'entrer dans Kiri-no-kuni. Mais s'il lui disait ainsi qu'il venait de loin pour trouver une terre d'accueil... N'allait-il pas peut-être pensé qu'il s'agissait là d'un criminel recherché dont la tête est mise à prix ? Hisoka n'osait même pas penser à ce qui se passerait s'il disait qu'il cherchait un refuge pour passer son exil en paix... Le Jounin pouvait tout aussi bien le laisser là en lui interdisant l'entrée, mais son aura faisait pensé au guerrier qu'il pouvait avoir confiance en lui, et qu'il essayerait de l'aider. Dès l'instant ou Arane Tashira était intervenu, Hisoka avait caché sa dague sous sa cape de manière à ce qu'on ne puisse pas la voir. Il parlera de cet objet tôt ou tard, mais pas maintenant. Il pensait qu'il s'agissait là d'une des Sept Epées Légendaires de la Brume, donc originaire de ce village, mais elle était aussi la clef des secrets des Hisoka, un objet qui se passait dans cette famille depuis de longues années déjà. Hisoka y tenait beaucoup trop pour la rendre, même à son village natal. Mais il savait qu'il devra tôt ou tard en parler avec les gradés de Iwa gakure s'il voulait en garder la propriété. C'était inévitable.

Fin Flash Back

Hisoka regardait la jeune femme:


-Ces personne ne sont pas vraiment capable de reconnaitres leurs ninja... Mes venais entrés...

Hisoka regardait la jeune femme qi semblait avoir un plan dans la tête...




Resumer: Hisoka te regarde et te demande de rentrer... Une nouvelle fois le flash back n'est pas importent... Désoler petit post...
Revenir en haut Aller en bas
Lightning
~¤Ninja Gardien¤~
~¤Ninja Gardien¤~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 28
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Ven 28 Aoû - 21:36

L'homme n'avait toujours pas prit la parole depuis son arriver, il semblait vraiment perdu dans ces pensées, Light' avait arrêter de chercher une quelqu'onc réponse, elle ne faisait que l'observer à présent. De toute manière elle était elle même, entre autre, perdu dans son passé. D'ailleurs ce phénoméne l'intriguer énormément, comment ce faisait-il que dans un moment pareil c'est souvenirs refaisait surface? quoiqu'il en soit sa ne l'à déranger pas tant que ça, bien au contraire, elle aimait revoir les visages de ces être cher... et pourtant une violente douleurs au niveau de sa poitrine se faisait sentir, en effet les voir sans pouvoir leurs parler n'arrangeait en rien son moral.

En y repensant elle sortie un léger soupir, elle n'avait pas penser à la réaction du Tsuchikage si il l'avait entendut, elle se comportait comme si tout ce qui l'entourait avait disparut. Sa vue c'était encore brouillait, à ce moment là la nuit avait laisser place au jour, le soleil était présent, et le paysage n'avait rien à voir avec les montagnes d'Iwa... une fois encore elle était repartie dans son passé...

Début Flash-Back

C'était un matin ensoleillé, elle était présente sur une plaine à la vue de tous le monde, allonger au sol ayant une grande confiance en elle, prête à bondir si elle venait à être attaquer, paupière fermer mains placer derrière la tête. Une légère brise de vent vint déranger sa chevelure brune sans pour autant la décoiffé, rien au monde ne pourrait interférer dans sa concentration, excepter le bruit d'une branche d'arbre briser par la démarche d'une personne et le poult de celle-ci. En entendant cela, un petit rictus ce fit aperçevoir au niveau de ces yeux, elle fronça des sourcils, comme ci elle accentuer davantage sa concentration...

L'étranger avança lentement, et pourtant la kunoichi le sentait venir, mais rien de tous cela ne l'à dérangeait pour autant. Sa démarche s'accéléra, à présent il se déplaçait dans les arbres sautant avec une souplesse déconcertante, à chacune de ces réceptions aucun son n'était audible excepter pour la jeune femme qui souriait à chacun de ces sauts. La rencontre allait bientôt ce réaliser...

Toujours au sol, la kunoichi donner l'impression d'être décéder. Mais bien évidemment l'inconnu savait trés bien que c'était du bluff, d'ailleurs cette personne était une jeune femme blonde, yeux bleue émeraude, un sourire se déssina sur ces lévres, quand elle apperçut sa proie juste devant elle. Avant de passer à l'attaque elle prit un grand bol d'air, dans le même élan elle sortie délicatement l'épée de son fourreau, elle nettoya lentement la lame de celle-ci, pour ensuite utiliser le déplacement instantanée et se retrouver au côté de la brune, elle plaça sa lame au niveau de la gorge de celle-ci pour prendre la parole...

"Je vous ai eu mère!"

Malheureusement pour elle, elle c'était tromper. Car à peine avait-elle prononcer c'est paroles que le corps de sa mère disparut dans un nuage de fumé blanche, suivit de cette action elle sentie un objet froid et coupant au niveau de sa gorge, déséspéré en souriant elle rangea son arme pour se retourner et voir sa mère qui prit la parole en souriant...

"Tu pensais me berner, alors que je t'ai entendut arriver à des kilomètre. De plus, dois-je te rappeler qui t'as enseigner l'art du shinobi? Ne t'inquiète pas Light', tu est forte, et ce n'es pas pour rien que le chef t'envoi réaliser des mission de haut niveau."

Sur ces dernière paroles elle s'éloigna en laissant sa fille, qui elle, sortie un soupir en souriant...

Fin du flash-Back

Le retour dans la réaliter fut plus violent, la nuit était de retour et les énormes montagnes également. La bonne humeur sur le visage de Light' disparut du tout au tout. Elle se trouvait toujours en fasse du Kage qui avait daignait enfin prendre la parole...

Citation :
-Ces personnes ne sont pas vraiment capable de reconnaitres leurs ninjas... Mais venait entrée...

Light' esquiva un sourire en le remerciant, pour ensuite laisser place à son visage dur sans la moindre émotions, elle pénétra dans le village sans pour autant reprendre la parole. Le Kage semblait suspicieux, il semblait tendut comme-ci il avait perçu quelque chose chez Lightning, et pourtant la jeune femme ne cachait rien, elle avait sans doute garder les mauvaises manière de déserteurs, en y repensant elle eu un petit sourire aux coin des lèvres. Ainsi la jeune femme était enfin rentrer dans son village, à présent elle attendit une quel qu'onc réaction du Tsuchikage avant de retourner chez elle...
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Dim 13 Sep - 20:43

Alors que Hisoka regardais la personne rentrer dans le village il vit la personne se qui lui rappelas alors une chose étrange qui lui arrivais auparavant!


Flash Back

Absolu et puissant, le silence régnait dans la petite chambre isolée lorsque le Shinobi se réveilla. Il n'ouvrit pas immédiatement les yeux et préféra savourer l'absence totale de bruit autour de lui. Il resta là longuement, immobile, laissant son esprit reprendre le dessus sur le long sommeil qui l'avait engourdi tout au long de cette nuit. Persuadé que rien ne viendrait troubler cette plénitude, l'homme étendu sur son lit fini par se rendre compte qu'il y avait malgré tout un son qui rompait le silence. Un son régulier, lent et reposé, apaisé. Il lui fallu encore quelques secondes pour comprendre que c'était là le bruit de sa propre respiration, qui n'avait que très peu changé depuis son réveil. Il l'écouta encore plusieurs secondes qui lui parurent des minutes entières. Au réveil, on n'a aucun repère temporel. Une minute passe comme en passent dix. Le cerveau fonctionne au ralenti, et se délecte d'un éveil lent et agréable. Car c'était effectivement là une ambiance parfaitement agréable. Sortir de son sommeil dans le silence complet, il n'y avait rien de plus agréable au matin. Au bout de quelques minutes de somnolence, le Ninja commença à reprendre conscience de sa masse corporelle, et son sens du toucher se remit lui aussi en marche. Il était allongé sur le dos, un bras sur le ventre, l'autre derrière l'oreiller dans lequel s'enfonçait sa tête qui lui paru incroyablement lourde en cet instant. Il était empêtré dans de grands draps dont il sentit le doux tissu lui caresser la peau. Sa respiration commençait à s'accélérer lorsqu'il effectua une longue, très longue inspiration. Il sentit l'air s'introduire dans chaque alvéole de ses poumons, puis expira cet oxygène doux et pur, impalpable. Il avait à présent conscience de chaque partie de son corps. Il sentit ses longs cheveux glisser sur ses épaules lorsqu'il bougea la tête sur le côté, et savoura la texture des draps entre le bouts de ses doigts qui se dégourdissaient. C'était une matière limpide comme l'eau qui glissa entre son pouce et son index lorsqu'il essaya de s'en saisir. Il bougea les orteils, et comprit que ses pieds sortaient légèrement du drap, et qu'ils étaient froids. C'était la seule partie froide de son corps. Pour la première fois depuis son réveil, il fit un mouvement vif et brutal pour les remettre sous la couverture, bien au chaud, puis étira ses bras.

Le Shinobi ouvrit les yeux d'un seul coup. L'obscurité régnait avec autant de force que le silence ambiant, à tel point qu'il ne distinguait pas la moindre chose autour de lui. Il laissa ses bras retomber le long de son corps, puis se redressa. Il se mit en position mi assise, mi allongée. Un bras derrière lui, un genou replié. Il regarda dans le vide noir et infini sans distinguer les murs, et porta son attention vers l'endroit où se trouvait normalement la fenêtre. Il n'en sortait aucune lueur, même à travers les minces interstices qu'il avait laissé la veille à travers les volés baissés. Cela signifiait sans aucun doute qu'il faisait encore nuit dehors. Ils étaient en hiver, le soleil se levait tard. Machinalement, il prit sur la table de nuit une petite montre qu'il avait achetée récemment, et appuya sans avoir besoin de le visualiser sur un petit bouton sur le côté. Aussitôt, le cadran s'illumina d'une faible lumière bleue qui suffit à lui faire plisser les yeux. S'habituant à cette luminosité pourtant faible, il parvint à lire qu'il était seulement sept heures du matin. C'était une montre à chiffre, car il n'aimait pas l'aspect approximatif dont faisaient preuve les aiguilles. Là, il avait précisément les secondes marquées, puis les minutes, et enfin l'heure. Reposant la montre, il leva son bras au-dessus de lui, un peu en arrière, et effleura du premier coup l'interrupteur sur lequel il appuya. L'éclat fut tellement puissant et inattendu qu'il porta une main devant ses yeux de nouveau clos. Mais ce fut là la main qui le soutenait en position assise, et il émit un son rauque de surprise en se sentant brutalement chavirer en arrière pour se fracasser le crâne sur le rebord métallique du lit. Il poussa un juron et se massa le point endoloris. Il lui fallu un certain temps cette fois pour s'habituer à la lumière des lampes au plafond, puis il se leva d'un seul coup. Il s'habilla avec ses habituels vêtements, autrement dit avec une veste blanche dotée d'une capuche et d'un col chaud, d'un large pantalon de cette même couleur de neige, puis il fixa les trois ceintures ouvragées autour du foulard rouge qu'il portait à la taille. Il se dirigea alors vers un miroir mural situé au-dessus du lavabo et observa attentivement son reflet.

Ses yeux étaient d'un bleu sombre et profond qui rappelait les abysses de l'océan, avec une étrange note électrique. Ses sourcils broussailleux étaient froncés et lui donnaient un air dur. Une mince cicatrice coupait celui de droite en deux, disparaissait dans l'orbite pour laisser l'œil intact, puis réapparaissait pour ne disparaître qu'au milieu de la joue. Ses lèvres étaient fines, la peau lisse, le nez droit. Ses longs cheveux noirs tombaient en cascade sur ses larges épaules. Il se nommait Anûko Yazanho, et cela faisait quatre ans qu'il vivait dans ce confortable appartement doté de trois pièces. Une chambre, une salle de bain, puis la cuisine, le salon et la salle à manger regroupés. Il n'avait à payer qu'une mince facture pour y vivre, et il tirait cet argent des missions qu'il effectuait pour le village. Il y menait une vie paisible lors de ses moments de congé. Il n'était jamais dérangé. Il effleura de deux doigts la cicatrice qui marquait son visage, et referma les yeux. Il avait fait un rêve cette nuit et essayait de s'en rappeler. Il avait rêvé de son arrivée dans le village de la Brume, quatre ans auparavant. Il s'était rappelé sa route difficile à travers le Pays de l'Eau, guidé par l'âme de sa dague. C'était comme s'il avait véritablement revécu ce jour. Il était égaré et sans refuge, et ce fut à l'instant où il se trouvait devant les portes du village de Iwa que lui vint en aide un sauveur inattendu. Hisoka Fusaaki, Kage de ce village. Le jeune homme c'était montré particulièrement hospitalier et s'était inquiété pour la sécurité de l'inconnu. Les deux hommes avaient rapidement sympathisé. Hisoka avait raconté le pourquoi de sa venue à l'homme qui écoutait en même temps une douce musique avec d'énormes walkmans, une mélodie qui inspirait la sérénité, la confiance et la sécurité. Il avait dévoilé son arme à son nouvel ami, et celui-ci lui avait conté brièvement l'histoire des Sept Épées Légendaires de la Brume. Alors qu'il se regardait dans le miroir, Hisoka effleura du bout des doigts le pommeau de la dague Hakuya qu'il portait à l'une de ses ceintures, rangée dans son fourreau.

Ce fut un rêve très étrange, car il l'avait vécu comme un véritable retour en arrière, vivant une seconde fois chaque détail de leur conversation. Hisoka Tashira... Ce Junin à la chevelure de savane et aux yeux faussement naïfs avait accordé sa confiance en un homme qu'il ne connaissait même pas. Il lui avait offert un toit, un emploi. Il avait cru à son histoire et avait tout fait pour aider cet inconnu qui se présentait aux portes de Iwagakure. Anûko lui devait tout. Lorsque Anûko s'était présenté devant le Tsushikage et le Haut-Conseil, Hisoka le défendit du mieux qu'il pu, et il parvint même à leur faire accepter de garder le Guerrier parmi eux. Mais les deux hommes ne parlèrent pas de la lame légendaire qui était en possession du réfugié. Il valait mieux garder ce secret le plus longtemps possible. Hisoka avait permis à l'exilé de devenir un Shinobi de la Brume. Quelques temps plus tard, le Sandaïme Tsushikage perdit la vie, et ce fut finalement Hisoka lui-même qui prit sa place. Yondaïme. Le secret sur la lame de Anûko fut aussitôt levé, et il fut nommé Épéiste Légendaire de la Brume. Immédiatement, les relations entre les deux amis devinrent plus professionnelles. Pour Anûko, cet homme n'était plus Hisoka-san mais Tsushikage-sama, ou Yondaïme-dono. Il se mit à le vouvoyer, car il avait à présent à faire à un Kage, à l'homme qui était dit le plus puissant de son village. Anûko fit beaucoup pour le village en tant qu'Epéiste. Car même si le régime totalitaire du Sandaïme était tombé, il lui restait encore de nombreux fidèles dans les rangs de Iwa. Anûko aida beaucoup à la mise en place du nouveau système qu'instaurait Hisoka, si bien que celui-ci fit de lui, officiellement, son second. Son Bras Droit. C'était le plus grand honneur qu'il pouvait lui accorder. Anûko Yazanho continua à servir le village des années durant au nom du Yondaïme Tsushikage. Hisoka lui avait permis de préserver l'héritage de Yamelho Yazanho, il lui avait donné un foyer et un emploi. En échange, Anûko remplissait parfaitement son rôle de Shinobi au service du village de la Brume.

L'Épéiste se détacha de son reflet et porta un regard autour de lui. Dans un coin de la chambre se trouvait un grand sac de voyage déjà rempli, avec la grande cape blanche suspendue au-dessus à un porte-manteau. Il était évident que Anûko Yazanho allait partir un long moment. Et la raison était plutôt simple. Depuis de nombreuses années, le Shinobi portait une étrange chaine de fer directement incrustée dans la chaire de son bras gauche, souvenir d'un passé douloureux relié à celui de la dague Hakuya. Mais, pour la première fois depuis très longtemps, le bras gauche du guerrier était parfaitement normal. Il n'y avait dessus aucune cicatrice, ni le moindre vestige des étranges marques dorées qui arpentaient auparavant toute la surface de sa peau. C'était la seule chose qui avait changé chez Anûko. La chaine était tombée d'elle-même la veille. Elle avait tout simplement glissé sans prévenir pour s'enrouler sur le sol, dépourvue de la moindre âme. Ce n'était plus qu'un objet à part qui ne faisait plus partit du corps du Shinobi. Étrange, déconcertant... Si cette chaine était tombée comme cela d'un seul coup, il devait bien y avoir une raison. Cela voulait certainement dire que l'homme qui avait blessé Anûko était décédé, ou avait mit fin à cet étrange maléfice... Cet homme faisait partit du groupe qui avait mis fin aux jours de Yamelho Yazanho, frère ainé de Anûko, et de Hitsuhi, leur père et chef du clan. Depuis toujours, le jeune guerrier avait nourri une haine sans limite pour ces hommes qui avaient débarqué sans raison en plein milieu d'une bataille gagnée d'avance. Ils étaient apparu sans prévenir et avaient commis un véritable massacre. Anûko échappa de peu à la mort, et s'en sortit avec cette cicatrice sur le visage et le bras gauche mutilé. Juste avant de mourir, agonisant, Yamelho donna à son jeune frère la dague Hakuya, symbole des Rois du Pays de Dara.

Deux heures passèrent. A présent, le Shinobi marchait d'un pas assuré dans les vastes couloirs du temple du Tsushikage. Il avait revêtu sa cape blanche par dessus sa veste, mais avait laissé son sac chez lui. Depuis que la chaine avait glissé de son bras gauche, il s'était pausé de nombreuses questions... Il devait rentrer chez lui, et peut-être trouvera-t-il quelque chose au sujet des hommes qui avaient exterminé une grande partie des troupes de Dara, ainsi que le Roi et son fils ainé. C'était le moment de retourner dans son village natal, Mabu-no-kuni, et de reprendre contact avec sa famille, ses amis... Non. La perte de la chaine n'était qu'un prétexte. Au fond de lui, Anûko avait bien d'autres raisons de partir. En effet, ses dernières missions lui avaient laissé le sentiment d'être plus faible que ne le suggérait son titre. Il avait en moyenne la puissance que devait avoir un Tsushikage Spécial, mais à son goût, pas celle que devrait possédait l'un des Sept Épéistes Légendaires de la Brume. Et il pensait encore moins posséder la puissance dont devrait faire preuve le Bras Droit du Yondaime Tsushikage. Taiyou no Shiomizu, qu'il avait vaincu quelques temps auparavant, s'était considérablement amélioré... Le Démon de Iwa, Zabuza Momochi, avait toujours d'un nouveau supérieur au sien... Hoshigaki Kisame était membre de l'Akatsuki, ce qui prouvait son incroyable force, et Nadiro Tatsu avait déserté le village après un grand combat contre Hisoka Fusaaki. Il ne connaissait que très peu ce Nadiro, mais savait qu'il n'avait aucun point commun avec lui. Bien au contraire, Anûko et Nadiro étaient parfaitement opposés, fondamentalement différents. Ils n'avaient pas les mêmes valeurs, chacun possédait une manière distincte de penser... Dès leur première rencontre, Anûko avait compris qu'ils ne pourraient pas s'entendre. Et de plus, cet homme qui avait déserté le village était très certainement incomparablement plus puissant que Anûko lui-même. C'est pour cela que le Shinobi souhaitait rentrer chez lui un certain temps. Il se sentait trop faible en comparaison de l'image qu'il avait d'un Epéiste, et un retour dans son pays natal lui permettrait d'achever l'enseignement des Yazanho. Car il avait quitté Mabu-no-kuni avant d'avoir terminé sa formation aux arts des Yazanho. S'il retournait dans son village, il pourrait revenir à Iwa plus fort que jamais, et digne cette fois de la confiance que lui accordait Hisoka. Pour l'heure, il avait l'impression que celui-ci ne lui avait accordé le titre d'Epéiste et avait fait de lui son second simplement par politesse, et non pour la force qu'il possédait... Anûko voulait avoir la certitude d'avoir le niveau requis pour un tel rang.

Lorsqu'il arriva devant la porte du bureau du Tsushikage, Anûko y frappa trois fois. Personne ne répondit... Il tapa encore deux nouveaux coups et patienta, mais il n'y avait aucun bruit à l'intérieur. Il actionna alors la poignée et entra dans le bureau. Il n'y avait personne à l'intérieur. Les étagères étaient là où elles avaient toujours été depuis quatre ans, le bureau était toujours le même. Mais il manquait le sourire confiant du Tsushikage et sa douce musique emplie de sérénité. Anûko décida de l'attendre ici. Il n'était pas encore dix heures, probablement Hisoka n'allait-il pas tarder à retourner dans son lieu de travail. Le Shinobi s'approcha d'une fenêtre et croisa les bras pour regarder le paysage. De là, on voyait parfaitement une grande partie du village sur lequel se déversait la pluie. Un temps lugubre, comme on en voyait si souvent dans ce pays. Les minutes passèrent, et Anûko attendit. Il était ici pour annoncer à Hisoka qu'il allait quitter le village pour une période indéterminée. Le rêve qu'il avait fait avait accéléré la décision finale du Shinobi. Il allait quitter le village, mais comptait y revenir un jour, plus fort que jamais.

Fin Flash Back

Hisoka regardais la femme dans les yeux et rougissait alors....

"Vous êtes très belle..."




flash back non important post court....:S


Dernière édition par Hisoka Fusaaki le Lun 14 Sep - 7:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuuji
~¤Fondateur¤~¤Admin¤~
~¤Fondateur¤~¤Admin¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3486
Age : 26
Localisation : Franche-Comté
Affinité : Suiton, Fuuton, Hyoton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Dim 13 Sep - 22:58

HRP// au faite hisoka, si t'es pas content qu'on ai un niveau de m****e rien ne t'empêche de rester Suspect

tu sais on a pas tous le temps a la rentrer d'rp 100 ligne, surtout que toi c'est juste des flashback alors ne te crois pas supérieure parce-que t'es pas le seul a "savoir" rp

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Madara Uchiha
~¤Chef de l'Akatsuki~¤~Plus vieux membres des Uchiha~¤~Admin¤~
~¤Chef de l'Akatsuki~¤~Plus vieux membres des Uchiha~¤~Admin¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 545
Localisation : Là où mes désirs me guident...
Affinité : ???
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Mar 15 Sep - 0:53

Tu penses être le seul à savoir RP? Tout ça parce que tu as fait cent lignes? Les lignes ne font pas tout dans un RP, la qualité prime sur la quantité, le mariage de ces deux choses permet un bon RP, donc ne crois pas déjà être supérieur aux autres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Ven 18 Sep - 19:51

Hola... Je suis puni d'ordinateur et je n'ai jamais dit que vous ne saviez pas rp... Bref voilà et je reste c'est juste que je suis puni...
Revenir en haut Aller en bas
Yuuji
~¤Fondateur¤~¤Admin¤~
~¤Fondateur¤~¤Admin¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3486
Age : 26
Localisation : Franche-Comté
Affinité : Suiton, Fuuton, Hyoton
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Ven 18 Sep - 19:58

HRP// c'est pas se que Suzumi m'avait dit l'autre coup sur msn Rolling Eyes

_________________
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Sam 19 Sep - 11:26

Je peux te le dire que je n'ai jamais dit sa alors vous n'avez cas pas me croire mais je suis puni d'ordinateur donc il fallais que je fasse un post un peu valable quand au flash back, si vous voulez je les enlèves je fait des post pareil Rolling Eyes Sur se je dois y aller et s'il vous plait sachez que je ne me crois pas supérieur a vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Hisoka Fusaaki
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
~¤A.N.B.U. d'Iwa¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 395
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Sam 26 Sep - 18:50

Up Light...
Revenir en haut Aller en bas
Lightning
~¤Ninja Gardien¤~
~¤Ninja Gardien¤~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 409
Age : 28
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Mar 29 Sep - 16:44

[Début hrp/ Désolé... non, enfin de compte je n'ai pas à m'excuser, car je vais t'expliquer le pourquoi? du comment? du parceque, je ne t'ai toujours pas répondut. C'est simple, comment veux tu que je te réponde avec seulement deux ligne et demi qui et un rapport avec le topic? je sais tu vas me répondre la même chose que tu ma dis sur la CB...

"un rpgiste n'a pas besoin de l'aide d'une personne pour faire un bon rp"

Franchement, j'adore ta moralité, mais moi j'ai une question, qu'es ce que tu fais sur le forum? alors que tu sais rp seul, en réalisant des flash-back. Parceque là je me demande qu'es ce que je fais dans ce topic? pour le moment avec une moyenne de dix - quinze lignes tu as simplement capter que j'était là, tu me laisse entrer et tu me dis que je suis belle, oué c'est sympas, je vais pas te mentir, mais je me fais un peu chier ici... alors que logiquement quand on rp on est censer se faire plaisir, s'amuser...

Tu sais bien rp, tes flash-back sont sympas, mais il ne faut pas tous mélanger. Car ton passé tu peux le raconter à un autre moment, pas pendant l'arriver de tes shinobis. Je suis tellement déséspérée que je n'ai même pas lus ton dernier post ou du moins j'ai simplement lus ce qui m'intérésser.

Soit tu modifie ton post, soit on arrête là! /Fin hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Renji Itawa
~¤Nuke-nin de Rang S~¤~Assassin nommé Jintawa~¤~Admin¤~

~¤Nuke-nin de Rang S~¤~Assassin nommé Jintawa~¤~Admin¤~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1084
Emploi/loisirs : Lycéen
Affinité : Kinton, Raiton, Katon
Avertissements :
0 / 30 / 3


MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   Mar 29 Sep - 21:15

Au faites je voulais juste dire ca :

Sur 3 lignes il y a ... 6 fautes

Juste comme ca Rolling Eyes pour le dire au admins...


_________________
Ne sous-estimez ni la puissance de mes lames.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de la foudre x)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de la foudre x)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-Legend of Shinobi :: Les Villages :: Portes d'Iwa-
Sauter vers: